Comment mettre de l’ambiance avec juste des petits riens

À l’Ehpad Jacques Saurin de Moussac, le musicien fonsois Roland Grunhertz est animateur musical et chef de chœur.

Il a en effet créé la chorale des Gris Sonnants pour faire chanter ensemble les résidents. Il s’investit dans des domaines qui lui tiennent à cœur et la vie des seniors dans les résidences en fait partie. Ainsi seul ou accompagné lors de ses prestations musicales par des chanteurs tels que Mireille, Olivier ou Jessica, Roland est celui qui met régulièrement de l’ambiance dans la région, que ce soit dans les maisons de retraite ou ailleurs.

Ce mardi 18 octobre 2022, il y avait “répé” pour la chorale des Gris Sonnants. Les papis et mamies chanteurs se sont donc retrouvés pour être dirigés de leur plein gré par leur chef de chœur et de cœur à la fois. Car bien entendu, ils l’aiment leur Roland !

Et à Moussac, quand il s’agit par ailleurs de donner de la voix au karaoké, on ne fait pas semblant. On joint aussi le geste à la parole.

cheffes de chorale
chefs de chorale
chorale dans un Ehpad
karaoké pour une chorale
chanteuse de chorale

Sandrine et Jennifer sont les animatrices de l’Ehpad.

“Ces séances sont l’aboutissement d’un projet démarré lorsque Roland a commencé à venir chanter pour les résidents. Il a alors décidé de créer un groupe vocal, afin de les faire chanter aussi tout en s’accompagnant d’une chorégraphie de gestes. C’est ainsi que la chorale des Gris Sonnants est née il y a 3 ans.”

La chorale permet aux pensionnaires et aux visiteurs de la maison de retraite Jacques Saurin de se fédérer autour de la musique pour un vrai moment de partage.

On voit même parfois les proches prendre le micro, des proches ravis de constater l’enthousiasme avec lequel leurs aînés semblent se plier aux consignes de leur maître chanteur.

chanteurs

Et il y aurait beaucoup d’avantages pour les Gris Sonnants à pousser ainsi la chansonnette :

  • ça fait travailler la mémoire ; portés par la musique les apprentis chanteurs retrouvent en effet facilement les paroles des chansons ;
  • le karaoké constitue aussi une forme de stimulation cognitive ;
  • grâce à la chorale, les résidents ne sont plus de simples spectateurs mais deviennent des acteurs, ce qui donne davantage de sens à ces intermèdes musicaux ;
  • les différences sont gommées, étant donné que tous les secteurs de l’Ehpad sont mélangés quand il s’agit de chansons.

Une quinzaine de résidents chantent ainsi 2 fois par mois avec Roland, et ils en redemandent paraît-il.

On doit beaucoup à Roland et à son épouse Francine qui font preuve d’une générosité hors du commun, bien au-delà du simple fait de s’occuper de cette chorale et de faire chanter nos pensionnaires” indiquent Sandrine et Jennifer.